Source RH

OSEO

Labellisation OSEO

  • Diminuer la taille de la police
  • Taille standard de police
  • Augmenter la taille de la police
Accueil Logiciels Humanum Vitae™ Repository
Humanum Vitae™ Repository

Humanum Vitae™ Repository est une application webservices s’interfaçant avec n’importe quel autre logiciel (SOA, SOAP etc…) facilitant le stockage de tout type de média (image, son, vidéo, pdf), ainsi que l’ajout de copyright. Cette application permet aussi la conversion d’un type source vers un type cible (vidéo => son, image => pdf par exemple…)
Ceci permet la séparation entre l’applicatif Web et le stockage lourd des fichiers média, dans le cas d’une bibliothèque importante.

Technical case : un applicatif web, du type galerie de photos, référence une liste importante de photos miniatures copyrightées (stockée sur un serveur Humanum Vitae™ Repository) avec achat online, pour récupérer le média en haute qualité non copyrighté.

Le logiciel se divise en deux parties :

Partie Webservices

Entièrement multilingue, avec accès sécurisé type SSL, permettant à un logiciel externe de commander, via un bus SOA (SOAP), le logiciel Humanum Vitae™ Repository :

Pour chaque média ajouté, il est possible de demander au repository de construire d’autres versions ; par exemple des miniatures copyrightées ou non, et d’indiquer, pour chaque fichier, un nom, dans chacune des langues supportées par l’applicatif Web (Humanum Vitae™ Repository gère autant de langues que souhaitées, aucune limite à ce niveau là)

À titre d’exemple, cela permet de stocker sur le repository des images originales, non copyrightées, avec un accès protégé, et de créer des miniatures copyrightées en vue de les diffuser aux internautes, en leur proposant d’acheter l’image originale (diffusée avec un nom en français sur la partie française du site, un nom en anglais sur la partie anglaise du site par ex)
Il est possible de faire plusieurs types de conversion entre les différents fichiers :

  • Vidéo => image : cela prend une capture de la vidéo
  • Vidéo => audio : cela extrait la bande son de la vidéo
  • Pdf => image : cela prend une capture de la première page du fichier PDF

Partie publique

Permettant aux internautes de récupérer les fichiers média. Cette partie logicielle gère :

  • Le download resuming, afin qu’un navigateur internet puisse récupérer un fichier en plusieurs fois (nécessaire dans le cas des connexions Internet bas débit ou de mauvaise qualité)
  • Client caching, afin de forcer l’utilisation du cache client, dans le cas où l’internaute récupère un fichier qui ne change pas, pour la énième fois.
  • Access reserved, afin de forcer une identification pour télécharger certains fichiers

Référencement intelligent multilingue
Le logiciel gère un référencement intelligent : à savoir la redirection des anciens média supprimés par de nouveaux (afin de ne pas perdre le référencement des fichiers référencés dans les moteurs de recherche mondiaux), avec suppression automatique des redirections non suivies par les moteurs de recherche
La récriture d’url gère l’unicode, afin de supporter des noms dans toutes les langues du monde (par exemple nom de fichier en chinois, russe etc…), ou en ascii pour les langues occidentales, ou un nom crypté généré automatiquement
Le logiciel permet la classification des médias stockés pour un meilleur référencement, ainsi que le multilinguisme. Par exemple /actualites/course-paris.png pour référencement sur la partie française du site et /news/paris-race.png pour référencement sur la partie anglaise du site

Vérification d’intégrité
Le logiciel sait analyser les fichiers manquants et peut remonter des alertes pour prévenir d’une erreur de disque.

Gestion de la masse
Le logiciel a une politique de ventilation des fichiers dans une arborescence du disque, afin d’en stocker un très grand nombre, sans faire exploser les limites d’un serveur Linux.

Conversion asynchrone
Etant donné que la conversion peut prendre un temps non négligeable, le logiciel effectue cette conversion de manière asynchrone et envoie une erreur HTTP (service unavailable), si un accès Web est effectué sur ces fichiers en cours de création.